Comment prévenir et gérer les troubles du sommeil ?

« Dort-on moins bien avec l’âge ? », telle est la question que l’on peut se poser au vu du nombre grandissant de personnes  ayant des troubles du sommeil récurrent. Près de 3 français sur 4 jugent la qualité de leur sommeil insuffisante, amenant parfois des réveils nocturnes qui sont pas vraiment les bienvenus … Contre ces troubles (insomnies, problèmes respiratoires, fatigue, …) qui peuvent, à court ou moyen terme, handicaper votre quotidien, il existe des moyens de les diagnostiquer pour essayer de retrouver un sommeil identique à celui de votre jeunesse !

 

Adapter son environnement

Une mauvaise nuit de sommeil peut parfois être dû à la literie que nous utilisons. Pour les séniors, la literie dure est déconseillée car elle peut provoquer des douleurs. En règle générale, un sommeil de qualité passe par un bon matelas. N’hésitez pas à changer le vôtre si la qualité de votre sommeil ne s’améliore pas.

Avec l’âge, nous avons tendance à vouloir nous coucher plus tôt et nous lever plus tôt. Et qui dit vouloir se coucher tôt veut dire rester chez soi, moins sortir, moins bouger. Or l’exercice et l’exposition à la lumière naturelle sont essentiels à un bon sommeil ! Les plus âgés ont tendance à ne pas être suffisamment dehors, à rester confinés dans leur appartement. Or, même si la mobilité est réduite, il faut s’exposer à la lumière naturelle au moins une heure par jour, de préférence le matin, car c’est ce signal qui cale l’horloge biologique. L’activité physique est également recommandée le soir, pour les séniors, car elle retarde l’heure du coucher. Pour les exercices, optez pour de la gymnastique douce ou bien de la marche à pied !

Améliorer son alimentation

« Bien dormir » passe surtout par « bien manger »! En effet, nos habitudes alimentaires ont une influence sur notre sommeil assez importante. Pour y remédier, favorisez les protéines (Fruits, lait, œufs, lentilles …) lors du déjeuner et les sucres lents pendant le dîner (Pommes de terre, carottes, haricots, …). Bien entendu, ne négligez pas la viande (selon votre régime alimentaire) !

 

Voici une petite liste des aliments favorisants le sommeil :

> Les féculents comme les pâtes, le riz, les céréales. L’amidon qu’ils contiennent favoriserait la production de sérotonine.

> Certaines tisanes (tilleul, camomille, verveine, lavande, passiflore, valériane…

> Du lait chaud avec du miel. …

> Les noix, les légumineuses, les pommes de terre, la salade.