Maintien à domicile des personnes âgées sur Montpellier

De nos jours, il est de plus en plus rare que des personnes âgées souhaitent aller en maison de retraite. Si les conditions de santé le permettent, il est possible d’envisager le maintien à domicile. Il faut alors penser au coût que cela représente et aux aménagements nécessaires.

Mettre les grands-parents en maison de retraite n’est plus aussi fréquent qu’avant. Sur 8,5 millions de personnes de plus de 65 ans, seulement 3 % vivent dans un établissement spécialisé. Toutefois le maintien à domicile doit réunir quelques conditions. Le logement doit être adapté pour éviter les risques de chutes. Il faut par exemple prévoir des barres de soutien dans la salle de bain où le sol est glissant, un monte-escalier, dégager les endroits de passage, agrandir les portes.

Pour vieillir chez soi dans de bonnes conditions, il est préférable d’avoir de la famille ou des proches aux alentours pouvant venir rendre visite à la personne âgée et l’aider dans ses tâches quotidiennes. Des aides à domicile peuvent également être sollicitées. Elles ne remplacent pas le devoir de la famille mais peuvent contribuer aux différentes tâches ménagères comme la préparation des repas, le ménage ou les démarches administratives. Par ailleurs, beaucoup de communes proposent aussi un service de livraison de repas à domicile pour personnes âgées.

Aide aux personnes âgées sur Montpellier Nouveo. Aide à domicile Sénior Montpellier

Les aides financières au maintien à domicile

Le maintien à domicile peut s’avérer aussi coûteux qu’un placement en maison de retraite. Il existe cependant quelques aides pouvant le rendre plus accessible. Depuis 2001 en France, l’APA, l’allocation personnalisée d’autonomie, permet de couvrir une partie des frais de prestations à domicile. Elle peut aussi bien être versée à une personne qui réside à domicile, chez elle ou bien chez autrui, qu’à une personne vivant en maison de retraite. Pour l’obtenir, la personne âgée doit avoir plus de 60 ans, souffrir d’un manque d’autonomie physique ou mental et résider en France. En dehors de l’APA versée par le département, les caisses de retraites peuvent contribuer à la prise en charge d’aide ou de soins à domicile.